TFGA#12 Les tops que j’ai raté… et c’est dommage!!!

Allez, ce mois-ci on fête les 1 an du concept TFGA lancé par Alex Effect, avec un thème un peu spécial car il consiste à un top des tops de l’année écoulée. N’ayant, disons-le, pas réellement participé à la plupart des TFGA (oui j’en ai fait que un, pas besoin de me le rappeler), j’ai décidé de détourner un peu le sujet et de réaliser un top des thèmes que j’aurai voulu rédiger, en y incluant un top de ma sauce : le mini-TTGA (pour mini-Top Three Gamer Addict, à ne pas confondre avec PPDA, ça c’est autre choses).

#5: Les femmes de nos vies

Un top pour célébrer la femme dans l’univers virtuel, ça c’est une bonne idée. Car même si on l’habitude de contrôler un avatar masculin dans la plupart des jeux, les femmes sont toujours présentes que ça soit dans un rôle scénaristique ou en tant que personnage jouable. Si j’aurai fait ce thème, mon top 3 aurait celui-ci:

3: Cooking Mama, parce qu’il faut bien se nourrir de temps en temps.

2: Princesse Peach, Zelda, ou toutes les princesse à la con qui se font kidnapper et que vous devenez sauvez inlassablement.

1: Linoa ou Yuna, le choix était trop dur, et parce que ce sont des personnage de Final Fantasy, rien de plus à expliquer là-dessus, juste génial.Final-Fantasy-X-Crowd-Cheering-On-Yuna-1-1600x1200

#4: Les morts les plus marquantes

Ah la mort… partie intégrante du scénario d’un jeu, elle peut toucher un autant un protagoniste principal qu’un méchant. Et pourtant, quand elle est bien faite autant visuellement que scénaristiquement, elle peut nous tirer une petite larme, même si c’est le salopard de boss ultime que vous avez mis des heures à atteindre et qui vous aura fait mouflet tout au long de votre partie. Maintenant, le mini-TTGA:

3: Trevor ou Micheal de GTA 5, faire le choix de tuer un de ces propres personnage, une des idées les plus sadiques de Rockstar pour un joueur, heureusement, il reste le troisième choix…

2: Joe Barbaro de Mafia II, un personnage qui est très attachant, sa mort est plutôt ambiguë car on ne la voit pas, mais le drame et la composition scénaristique de la scène final du jeu nous fait très bien comprendre le sort funeste qu’attend le personnage.

1: Aerith de Final Fantasy 7, en plus d’être ultra marquant, cette mort est ultra rageante parce que vous perdez l’ensembles de l’équipement du personnage, ou toutes les materia accumulée finissent dans les limbes de l’océan numérique…aeris10

#3: Ces moments où la manette a (failli) voler

La manette est un instrument ludique dans tout les sens du termes, elle peut vous permettre de profiter d’un bon jeu ou si le jeu n’est pas si bon que ça, elle peut occasionnellement vous servir de frisbee. Top 3 des plus belle occasion de vous exercer au lancer de manette:

3: Jouer à Wii Sport sans dragonne, ça permet en premier temps de remplacer votre téléviseur et si vous avez de la chance, de terminer dans un bêtisier…

2: Les trophée PSN débile ou répétif, ou carrément impossible sans une aide divine. Attention quand je parle de trophée débile, je parle de trophée de type collectible, comme ramasser les 100 plus dans AC II ou la chasse au pigeon dans GTA IV. Vous voyez que c’est con de ramasser des objets.

1: La mort d’Aerith, voyez mon mini-TTGA précèdent et vous comprendrez.UQ602VN

#2: Ces sons que nous n’oublierons jamais.

Les sons font partie intégrante du paysage vidéoludique, que ce soit le plus simple bruitage ou une magnifique bande son. Ca va être difficile de faire un mini-TTGA tellement le choix est vaste…

1: La capture d’un Pokémon, ce son si caractéristique subi d’un thème tout en joie, n’importe qui ayant joué à un jeu Pokemon ne peut que s’en souvenir.

2: Le thème de Tetris, quand on entend cette musique, c’est comme quand on savoure une bonne vodka, on voyage en Russie. De plus, à l’époque de la cartouche Gameboy de Tetris, le jeu ne possédait que trois thèmes, ce qui rendait cette musique encore plus inoubliable du fait que on l’entendait pratiquement en boucle. Un vrai lavage de cerveau soviétique si on peut dire ça comme ça…

3: Le thème Prelude de la saga Final Fantasy, quoi encore du Final Fantasy dans ce top, ça vous plait pas?

#1: Les méchants qu’on aime détester

3: Capitaine Qwark de la série Ratchet&Clank, c’est un antagoniste mineur dans le 1er épisode, et par un twist scénaristique, on apprend que c’est l’antagoniste principal de l’opus suivant. Il devient dans la suite de la saga un allié de Ratchet. On l’aime principalement parce qu’il est une caricature parfaite du super-héros raté et pour sa débilité digne d’un enfant de 8 ans qui nous fait exploser de rire à chacune de ces apparitions.

2: La team Rocket ou les autre teams de l’univers Pokémon, parce qu’imaginer une bande de criminel se faire mettre à genou par un gosse de 10 ans, c’est juste ridicule.

1: Sepiroth, on peut le détester, mais moi je lui trouve un charisme fou et une certaine prestance dans chacune de ses apparition qui font qu’on a presque du respect pour lui, malgré les actes qu’il a commis. Promis dans mon prochain TFGA, il n’y aura pas de Final Fantasy (enfin on va essayer) 😉213890__sephiroth_p

Voilà c’est fini pour ce TFGA anniversaire, qui à été un peu laborieux mais qui à « comblé » mon retard sur les anciens TFGA. Maintenant il reste plus qu’à couper le gâteau, faire péter le champagne et mettre du Patrick Sebastien pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit avec les autres contributeurs.

Publicités

7 réflexions sur “TFGA#12 Les tops que j’ai raté… et c’est dommage!!!

  1. Le prochain TFGA sans Final Fantasy ? Eeeet bien figure toi que ça sera possible, a priori !

    Excellente manière en tout cas de traiter cette 12ème édition en tout cas, j’ai beaucoup apprécié la lecture et ai pu constater ta haine de Sephiroth, et le traumatisme que son « acte » a engendré chez toi, comme chez une génération de joueurs 😥 …

    Pour la musique de capture d’un Pokemon, merci à toi, je la chantonne tout seul comme un con au boulot ^^

    J'aime

  2. Personnellement, je trouve honteux d’oser faire des TFGA sans Final Fantasy. Pfeuh.

    Sinon, je pense que si j’avais fait un top des méchants qu’on aime détester, j’aurai mis les mêmes que toi! Sephiroth, c’te classe quoi. Une leçon de BOSSitude. Ce qui rend la mort d’Aerith d’autant plus importante: mourir de la lame de Sephiroth, c’est quand même pas rien.

    J'aime

    1. Merci pour ta lecture, c’est clair que Sepiroth c’est pas un bout de viande que tu croise à la fin d’un donjon, mais un véritable personnage qui donne toute son importance au récit, sans lui, FF7 n’aurait pas eu la même magie éternelle qu’on peut ressentir en jouant

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s